Quelles sont les différences entre les wallbox pour recharger sa voiture électrique ?

Toutes les bornes de recharge sont conçues pour recharger une voiture électrique. Cependant, cela ne signifie pas qu’elles ont toutes le même effet sur un modèle de véhicule électrique donné. Pour être en...

Le blog de l'Auto | Stardust Auto

Le meilleur de la voiture : actualités et conseils

La voiture occupe une place prépondérante dans nos vies. Particuliers comme professionnels, nous avons tous besoin de cette solution de mobilité pour assurer quotidiennement nos déplacements dans le confort et en toute sécurité. Étant donné l’importance de la voiture, le secteur est animé par de nombreuses actualités. Les blogs spécialisés se font aussi de plus en plus nombreux à offrir des conseils pertinents autour de l’achat, la location, la vente, l’assurance, l’entretien ou la règlementation.

Un parc automobile vieillissant en France

38,9 millions, tel est le nombre de voitures particulières composant le parc automobile français selon les dernières données gouvernementales au 1er janvier 2021. Le pays compte 5,9 millions de véhicules utilitaires légers ainsi que 94 000 autobus et autocars et 600 000 poids lourds. Depuis la crise sanitaire, de plus en plus de personnes ont commencé à réutiliser leur voiture pour leurs besoins de mobilité personnelle à cause de l’évitement des transports en commun et des nombreuses restrictions de circulation.

Une des principales particularités du parc automobile français concerne son caractère vieillissant. En effet, son âge moyen est actuellement de 10,8 ans s’il était de 10,2 ans en 2012 d’après le magazine l’Argus. Près de 9,5 millions de véhicules âgés de 10 à 15 ans constituent le parc auto français tandis que ceux de 0 à 3 ans ne représentent que 6,6 millions. 4,2 millions d’unités soit 10% du parc sont composées de voitures de plus de 20 ans.

Le diesel fait de la résistance

À part le vieillissement des véhicules circulant dans le pays, un autre phénomène qui interpelle concerne la résistance du diesel qui reste majoritaire en accaparant 57% du parc roulant. Une baisse de 2% est constatée par rapport à 2020. Les véhicules constitués de motorisations alternatives comme le GPL, l’E85, l’hybride ou le 100% électrique quant à eux forment 2% du parc.

Ces modèles plus propres sont amenés à se développer davantage d’ici quelques années en dépit de l’engouement porté pour l’auto thermique. Les automobilistes n’auront pas d’autre choix que d’envisager une transition vers l’électromobilité à cause des nombreuses mesures gouvernementales qui sont en train d’être adoptées et qui sont en faveur des véhicules zéro émission.

À partir de 2022, le malus écologique par exemple va connaître de nouvelles évolutions. Si en 2021, le seuil de déclenchement était de 133 g/km, il passe désormais à 128 g/km. Bien que cela semble minime, les impacts se font ressentir. Un véhicule rejetant 135 g/km paie une taxe de 210 euros au lieu de 100 euros, soit quasiment le double. Le montant plancher n’est plus de 30 000 euros, mais passe à 40 000 euros. Par ailleurs, des durcissements concernant les zones à faible émission (ZFE) vont aussi contribuer inévitablement à l’essor de l’électromobilité. En effet, à partir de 2025, toutes les villes de plus de 150 000 habitants devront instaurer des ZFE conformément à ce qui est exigé par la nouvelle loi « climat et résilience ».

Les SUV, le segment phare

Les SUV sont constamment au cœur de l’actualité automobile depuis plusieurs années maintenant. Ces véhicules aux faux airs de 4x4 ont envahi nos rues. Ils enregistrent actuellement 40% des ventes dans l’Hexagone, 38% en Europe et 45% dans le reste du monde (devis gratuit ici). Le premier argument en leur faveur concerne leur look. En effet, la majorité des modèles vendus sont des deux roues motrices et n’offrent donc pas les mêmes prestations qu’un 4x4. Ils plaisent surtout pour leur position de conduite surélevée qui prodigue un meilleur agrément de conduite.

De plus, ils proposent un espace intérieur beaucoup plus généreux que les berlines. En dépit de leurs multiples avantages, il existe un point négatif souvent pointé du doigt : la consommation et la pollution rejetée par ces baroudeurs. Pour réduire l’impact environnemental, les versions hybrides rechargeables ou 100% électriques sont considérées comme la solution. Les constructeurs font d’énormes efforts pour étoffer leur gamme sur ce segment. Parmi les sorties les plus attendues en 2022 figure la Nissan Ariya, le nouveau MG ZS EV, la Kia Niro EV ou l’Audi Q6 e-tron.

Des nouveautés sur la règlementation 2022

L’actualité automobile est aussi marquée par les nouvelles évolutions règlementaires. Adoptée en fin 2021, la loi montagne oblige les automobilistes à utiliser des équipements spécifiques en hiver comme des pneus hiver ou des chaînes.

À partir du 1er juillet 2022, tous les nouveaux véhicules devront aussi fournir de série un limiteur de vitesse. Les nouveaux dispositifs « intelligents » sont en mesure de faire baisser la vitesse du véhicule en fonction des panneaux de signalisation.

Concernant les subventions à l’achat électrique ou hybride, elles vont continuer à être en vigueur jusqu’en juin 2022. Les automobilistes pourront profiter d’un bonus écologique de 2000 à 6000 euros pour l’achat d’une voiture électrique. À partir du 1er juillet 2022, l’aide va baisser de 1000 euros. En revanche, après le 30 juin 2022, le bonus écologique ne sera plus valable pour les véhicules hybrides rechargeables.